Fanfare dynamite!

Photo : Sylvain Lussier

Publié dans le Collectif de juin 2012.

 

Ce sont des amis natifs de Sherbrooke, ce sont des musiciens complices et chevronnés, c’est une formation constituée exclusivement d’instruments à vent et de percussions, c’est un répertoire musical unique, ce sont des spectacles festifs et éclatés : c’est GRÜV’N BRASS!

Création

Fondé en 2002, le groupe est constitué de cinq membres: Sébastien Hinse (percussions), Robert-Étienne Siméon (saxophones, composition), Olivier Hébert (trombone, composition), Jean-Philippe Dutil (sousaphone) et David Robitaille (trompette). Plus tard, Manuel Tremblay s’est ajouté aux percussions dans le but de décomposer la batterie. Aujourd’hui, la formation est encore plus puissante, car elle intègre neuf instrumentistes. Le brass band définit son univers musical comme étant « funky » et « groovy » aux accents « world-jazz ». « GRÜV’N BRASS est unique entre autres, par son énergie contagieuse et son authenticité! Ça ne court pas les rues des ensembles de cuivres et de percussions qui écrivent leurs propres compositions », explique Robert-Étienne Siméon.

Distinction

En 2008, les Sherbrookois ont participé au festival Sites en scène à Brouage en France, où ils étaient jumelés à une fanfare française. L’année suivante, cette rencontre a engendré une tournée conjointe France-Québec. Pour l’occasion, ils ont formé un ensemble de cuivres franco-québécois de onze personnes. Pour les soutenir, ils ont fait appel à l’Office Franco-Québécois pour la jeunesse afin d’obtenir de l’aide financière et leur demande a été retenue. Ensuite, l’OFQJ a référé le projet aux Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) qui souligne l’excellence du rayonnement des jeunes à l’étranger. Parmi près de 4300 participants, le groupe est lauréat du prix LOJIQ 2010, volet culture. La même année, ils ont également été récipiendaires d’une bourse du Conseil des Arts et Lettres du Québec, volet recherche et création.  « Avec cette bourse, nous avons eu la chance de travailler avec le comédien et metteur en scène Jean-Moïse Martin. Il nous a aidés à élaborer des mises en scène en fonction des différentes compositions », spécifie le saxophoniste de groupe.

Réalisations

L’ensemble a lancé un premier album en 2008 et en a sorti un second à l’été 2010 (On Tour for the Week End). Sur ce dernier, on retrouve une batterie à quatre mains (Sébastien Hinse à la caisse claire et Manuel Tremblay à la grosse caisse) qui ajoute de l’intensité au répertoire en plus d’être fascinante à regarder. La fanfare a aussi collaboré sur l’album La Part du Feu du groupe Le Vent du Nord, rencontré à Brouage, lors de leur tournée en France. Cette collaboration leur a entre autres permis de participer au festival Chants de Vielles, organisé par l’équipe du Vent du Nord. En 2011, GRÜV’N BRASS s’est produit au Festival Jazz & Blues d’Edmundston, au Oakville Jazz Festival ainsi qu’au gala Salut aux Talents de Radio-Canada.

Après les avoir vus à plusieurs reprises, je constate qu’ils sèment la bonne humeur sur leur passage et leur musique en fait danser plus d’un! Le groupe se produira le 23 juin au parc Jacques-Quartier dans le cadre de la Saint-Jean-Baptiste ainsi qu’au Festival d’été de Québec les 12, 13, 14 et 15 juillet. Pour plus d’informations sur les membres et pour entendre plusieurs de leurs compositions, je vous invite à visiter leur très attrayant site web au www.gruvnbrass.com

                                                                                                                                                                                             Photo: Sylvain Lussier